Bonjour, le forum a changé de serveur. Des messages postés pendant la bascule peuvent avoir disparus. Merci pour votre compréhension.

traiter efficacement un réservoir contre la rouille pour pas cher ! (moins de 6 euros)

Les fiches techniques et tutoriels des forumeurs
Verrouillé
Avatar du membre
dubs
Modérateur
Messages : 2120
Enregistré le : 13 juil. 2014, 00:46
Localisation : nord

traiter efficacement un réservoir contre la rouille pour pas cher ! (moins de 6 euros)

Message par dubs »

Bonjour à tous :D
je vous propose un tuto sur le traitement d'un réservoir oxydé "pour pas cher"

Exemple sur un réservoir de 99Z

Dans la restauration des cyclomoteurs, on est souvent confronté à un problème : l’oxydation du réservoir. Cette rouille, outre l’altération de la solidité du réservoir entraine des particules d’oxyde de fer qui viennent colmater les divers orifices du carburateur. Un réservoir trop rouillé nécessite un traitement efficace.
Ce tutoriel a pour but de vous montrer une technique complète reprenant les 3 étapes indispensables pour lutter efficacement contre la rouille, à savoir :
- Le dégraissage
- La phosphatation
- L’application d’une résine

Des kits, notamment d’une marque très connue existent pour réaliser ces opérations pour un coût moyen de 40 euros. Ma méthode permet d’avoir un résultat similaire pour moins de 6 euros.

Le matériel nécessaire :
Il vous faut :
- Un nettoyeur haute pression
- Un seau
- Un chiffon
- Un verre
- Un bout de chambre à air vélo
- quelques colliers type colson
- un collier de serrage en acier
- Un tournevis
- Une spatule
- Un entonnoir
- Des boulons de 10 mm au pas de 100
- Une colle résine époxy bi-composante
- De la lessive de soude
- De l’acétone
- Une solution d’acide phosphorique
- Une petite lampe ou mieux une caméra endoscopique
- Quelques vis ou graviers

Image

Le pré-lavage :
Dans un premier temps, on peut pré - laver le réservoir à l’aide d’un nettoyeur haute pression. L’objectif étant d’enlever le maximum de dépôts composés principalement d’un mélange de vieille essence, huile et particules de rouille. Dans un réservoir cadre difficile d’accès, il m’arrive de passer un gros fil de fer légèrement courbé pour racler les parois et le fond. Cette étape n’est bien entendue pas suffisante pour avoir un réservoir propre

Image

Le dégraissage :
C’est l’opération qui consiste à enlever complètement les éléments gras présents dans le réservoir. C’est surement l’opération qui prend le plus de temps. Le réservoir doit être complètement dégraissé ! Au risque d’une mauvaise adhérence de la résine. Le produit le plus efficace est une solution diluée d’hydroxyde de sodium commercialisée sous le nom de lessive de soude.


ATTENTION La lessive de soude est de la soude caustique diluée à environ 30%. Elle reste un produit dangereux. Elle peut provoquer des brûlures chimiques de la peau, des yeux, des muqueuses respiratoires et digestives. Méfiance avec ce produit ! Il est fortement recommandé d’utiliser des gants spéciaux produits chimiques, un masque respiratoire (les vapeurs de soude sont toxiques), des lunettes de protection et du vinaigre pour neutraliser la soude en cas de projection

Dans un seau d’eau bouillante, on verse la lessive de soude. Toujours dans ce sens pour éviter des projections !
Je mets un litre de lessive de soude dans environ 4 litres d’eau bouillante. Si vous ne comptez pas faire une nouvelle peinture par la suite, il faut prendre toute les précautions nécessaires pour éviter les éclaboussures sur le réservoir. La lessive de soude même diluée peut laisser des traces blanchâtres difficiles à ravoir.

Pour rendre le réservoir complètement étanche, il faut boucher les orifices du robinet et du remplissage. Pour le trou du robinet, on peut utiliser un vieux robinet (penser à enlever le filtre, surtout pour le résinage !) ou un bouchon de liège taillé. J’utilise cette technique pour des machines type av 6X, 7X, 88… le diamètre étant de 8mm au pas de 100.
Pour d’autres machines, J’utilise des boulons de fixation d’un système de frein ABS que l’on trouve facilement chez son garagiste. Il existe 2 diamètres au pas de 100 : 10 mm (utilisables pour 99, sp98, 51,50, 103…) ou 12 mm (103…)
Ils ont l’avantage de protéger complètement votre filetage et sont parfaitement étanches.

Image

Image

Pour le trou de remplissage, le bouchon n’est pas efficace puisqu’il y a une prise d’air. Il y a un risque de projeter des gouttes de produits sur le réservoir, outre le fait que vous risquez d’abimer le bouchon avec les divers produits. L’idéal est d’utiliser un morceau de chambre à air de vélo (environ 15 cm) que vous pliez plusieurs fois à une extrémité et que vous fixer avec un collier type colson. J’utilise la chambre à air vélo car son diamètre plus fin permet une meilleure adhérence. Par sécurité, on fixe la chambre à air avec un collier de serrage (ou à défaut un colson). Je conseille de préparer 2 ou 3 bouchons.

Image

Image

Dans le cas d’un réservoir très sale, on peut ajouter une poignée de petites vis. Attention à bien les compter avant de les introduire dans le réservoir, au risque d’en oublier ! Personnellement je préfère les graviers qui ont une taille inférieure au diamètre du trou de robinet. Ils seront plus faciles à récupérer.
Il ne vous reste plus qu’à secouer régulièrement votre réservoir. Je laisse agir 24 heures. Il est conseillé de vidanger dans un seau car si le réservoir n’est pas complètement dégraissé, il faudra renouveler l’opération. Il faut rincer plusieurs fois à l’eau. L’eau doit sortir bien claire, sans résidus. Une petite lampe, ou mieux une caméra endoscopique permet de le vérifier. Si vous êtes certains de la propreté du réservoir, vous pouvez le séchez. On utilise alors la soufflette d’un compresseur, ou mieux encore un verre d’acétone.

Image

Le séchage permettra de vérifier la propreté de votre réservoir. Il apparaîtra terne à la lumière de votre lampe. Les parois et le fond seront d’aspect rouille. C’est normal.

Image

Après cette étape, si votre réservoir nécessite quelques reprises de soudure, c’est le moment de le faire !

La phosphatation :
C’est l’opération qui permet de désoxyder le réservoir. Mais ou trouver de l’acide phosphorique ?
Vous pouvez utilisez le destructeur de rouille de marque julien qui coute moins de 15 euros le litre. Il y a aussi la solution « débrouille ». Il faut juste connaitre les secteurs d’activité qui utilisent ce produit. J’en connais deux :
- Les lycées : il y a toujours de l’acide phosphorique dans les laboratoires des lycées pour les cours de chimie.
- L’horticulture hors sol, ou l’acide phosphorique (dosée à 75 %) est utilisée pour réguler le pH d’une solution hydroponique (solution nutritive pour les plantes)

Il vous suffit d’un ½ litre (réservoir < à 5 litres) à 1 litre (réservoir 5 à 9 litres) d’acide phosphorique dilué de 30 à 50 % pour désoxyder votre réservoir.
Après avoir versé le produit (sans oublier de remettre les bouchons étanches), il faut agiter régulièrement le réservoir. Les parois doivent toujours être humides pour que l’acide « attaque » la rouille en profondeur et pour éviter également que le produit ne cristallise en séchant. Cette cristallisation risquerait d’altérer l’adhérence de la résine. Il faut entre 30 minutes et 3 heures en moyenne pour traiter la rouille. Il suffit de vérifier régulièrement : Tant que vous apercevez des points de rouille, il faut continuer la phosphatation.

Quand vous estimez que le réservoir est bien désoxydé, vous pouvez vidanger. Garder précieusement cet acide phosphorique, il pourra servir pour d’autres réservoirs à traiter. Il faut ensuite rincer plusieurs fois à l’eau et bien sécher à la soufflette et l’acétone.

Image

Il serait tentant de se dire : « c’est bon, je n’ai plus de rouille, je peux laisser comme ça ». Sauf que la rouille va revenir très vite. Il faut impérativement protéger votre réservoir.


L’application d’une résine :
Une méthode à moindre coût consiste à utiliser une résine époxy bi-composante. Un produit qui a fait ses preuves, imbattable au niveau rapport qualité/prix est la colle bi-composante de chez LIDL à 2.50 euros. Il a par contre la contrainte de ne pas être disponible en permanence. En moyenne 3 à 4 fois par an.

Image

Il faut impérativement utiliser le produit à seringue rouge et pas à seringue jaune ! Ce dernier sèche trop vite et risque de craqueler dans le réservoir.
Dans le même raisonnement on évitera de faire le traitement en plein soleil. Le séchage doit être progressif (idéalement à une température comprise entre 15 et 25 °C)

Il faudra également appliquer la résine rapidement après la phosphatation (dans la même journée) au risque de voir apparaitre la coloration orangée typique d’un retour de rouille.

Une seringue complète est suffisante pour un réservoir de 5 à 9 litres

Pour la préparation, il faut diluer le contenu d’une seringue dans un fond d’acétone. Ce dernier va fluidifier la résine sans la dénaturer. Son caractère très volatile va lui permettre de s’évaporer progressivement en laissant la résine sur les parois de votre réservoir. Il est conseillé de mettre juste un fond d’acétone dans le verre et de compléter si besoin. Pensez à mettre un masque respiratoire !

L’aspect de la préparation doit être légèrement visqueux (type consistance d’un miel liquide). Il vous suffit ensuite de verser dans le réservoir.

Pensez bien surtout à remettre le boulon ou votre bouchon au niveau du trou du robinet pour préserver votre filetage !

Il faut prendre toutes les précautions pour verser la résine dans le réservoir. Personnellement pour cette opération j’utilise une bouteille d’eau coupée pour éviter de résiner mon entonnoir.

Image

Il ne faut pas boucher le trou de remplissage (hormis quand vous retournerez le réservoir pour tapissez son plafond). De un, cela vous permettra de vérifiez régulièrement si vous appliquez bien le produit sur toutes les parois, sans oublis et de deux cela facilitera l’évaporation de l’acétone.
Vous retournez régulièrement votre réservoir dans tous les sens. Rapidement au début, de manière plus espacé au fur et à mesure que la résine durcit. Vous avez environ 20 à 40 minutes pour réaliser cette opération.

Dès que vous voyez que la résine ne coule plus ou difficilement, retournez votre réservoir de manière à éviter que l’excédent de résine ne vienne s’accumuler au niveau du trou du robinet.

Image

Il ne reste plus qu’a laisser sécher tranquillement. Pour être sur d’avoir un séchage à cœur il ne faut pas mettre de carburant avant une dizaine de jour.

Image

Coût total du traitement :
1 litre de lessive de soude 1.90 euros
½ litre d’acétone 1.30 euros
1 seringue résine époxy LIDL 2.50 euros
TOTAL = 5.70 euros
9 mobs ! 8)
Av76 de 1961 - AU88 de 1961- Av89 de 1962 - SPR de 1967 - AV88 de 1973 - 92 de 1974 - 50VLC de 1975 - 99z de 1977 - N50 de 1978- 51V de 1978 - 51 super black de 1984 - 51V de 1989 - 881U de 1997 \:D/
Verrouillé